LES TERROIRS

Ces photos illustrent parfaitement le potentiel viticole de ces sols. La présence de pierres et de calcaires est très souvent associée à l'excellence des terroirs.

Situé à 200 m d'altitude ce plateau calcaire de gélifraction offre tous les conditions nécessaires à l'obtention de vins de qualité.
Riche en matière organique (3 à 4 %) le sol procure à la plante une alimentation régulière tout au long du cycle végétatif.
Situé à 1,5 m la couche argileuse retient les eaux de pluie et assure une excellente régulation hydrique de la plante qui permet de palier au stress estival.

Son altitude permet une bonne amplitude thermique favorisant une excellente maturité phénolique et aromatique.
A 80 m d'altitude, ce sol argilo, schisteux, graveleux acide de nature métamorphique correspond à un ancien dépôt glaciaire. Situé sur un plateau bien exposé au vent, il donne une précocité de récolte et une qualité sanitaire de la vendange toujours exceptionnelle particulièrement favorable au cépage tardif de type mourvèdre.
Il procure au vin la concentration matière et phénolique.
Il est le garant d'une grande concentration en matière et polyphénols, promesse des vins de garde.